Neraidospilios

À ‘Astrakiano Gorge’, au nord du pont Astrakoi, il y a la grotte appelée Neraidospilios. Selon l'archéologue Paul Faure, c'était le sanctuaire de Tritogeneia Athena. Cet adjectif est dû à l'ancien nom grec de la rivière Karteros, c'est-à-dire «Triton», né dans le sanctuaire de la déesse.

Dans la grotte, il y a l'une des sources de l'aqueduc d'Astrakoi, qui fournissait une partie de l'eau nécessaire à la ville d'Héraklion au début du XXe siècle.

La légende raconte que cette grotte, profondément enfouie dans la gorge avec ses nombreuses sources, ses eaux claires et sa végétation luxuriante, avait été choisie par les fées (Neraides, Nereids, la mythologie grecque antique) comme maison! Un soir, un jeune joueur de lyre a entendu leur chant et sa curiosité l'a conduit à la grotte. Il y a vu les fées, danser et chanter baignées de lumière et habillées de voiles transparents!

Enchanté par la douce mélodie dans l'air et leur danse, il choisit sa lyre et accompagne leur danse.